• Qu’est-ce qui est prévu dans les Alpes de Haute-Provence ?

 Avec 23 habitants/Km², le département des Alpes de Haute-Provence ne comporte que peu de zones où les opérateurs ont l’intention d’investir.

 

Le diagnostic réalisé en 2011 dans le cadre du SDTAN des Alpes de Haute-Provence a fait les constats suivants :

  • •  Sur 90 000 lignes téléphoniques plus d’un millier n’ont pas accès à l’ADSL.
  • •  Un quart des lignes a un débit inférieur ou égal à 2Mbit/s.
  • •  En dehors de la zone sud-ouest centrée autour de Manosque, la moitié des lignes n’ont pas accès à un débit de 6 Mbit/s.
  • •  Seulement 57% des lignes sont dégroupées (13 NRA sur 103), soit 23 % de moins que la moyenne nationale.
  • •  40 NRA ne sont pas opticalisés
  • •  Les seules offres de raccordement optique d’établissements professionnels sont les offres FTTO (CE2O, CELAN, C2E) d’Orange, disponible sur 13 communes.

 

Dans ce contexte, l’ambition du département des Alpes-de-Haute-Provence est de développer un réseau d’initiative publique sur le territoire des Alpes de Haute-Provence se décline selon les 4 axes suivants :

  • •  Un réseau de desserte FttH couvrant au moins 70% des prises du département.
  • •  Un réseau de collecte en fibre optique étendu et complémentaire aux réseaux existants du département sur 384 km.
  • •  Un plan de montée en débit sur une quarantaine de SR éligibles à l’offre PRM.
  • •  Une solution complémentaire via le satellite avec une subvention de 4000 lignes.

Posted in: Projet